Principes fondateurs

Le National Health Service (NHS) de Grande-Bretagne a vu le jour le 5 juillet 1948 psychanalyse. Il fut le premier système de santé dans toute société occidentale à offrir des soins médicaux gratuits à toute la population. Il s’agissait en outre du premier système global fondé non sur le principe de l’assurance, avec droit à cotisation, mais sur la fourniture nationale de services à la disposition de tous1. Les principes fondateurs énumérés dans cette citation devraient être de qualité et d’équité. En présentant son projet de loi sur le service national de santé au parlement en 1946, le ministre de la santé, Aneurin Bevan, a déclaré: «Non seulement est-il accessible à l’ensemble de la population, mais il est également destiné. . . généraliser les meilleurs conseils et traitements de santé.” 2 L’intention était de rendre le même niveau élevé de service accessible à tous, selon les besoins.3 En d’autres termes, le nouveau service pourrait être considéré comme répondant au vieux cri de ralliement marxiste, “ chacun selon sa capacité, à chacun selon son besoin ” et un enthousiasme plus familier pour uniformiser, les normes nationales d’excellence.1 Universel, équitable, complet, de haute qualité, gratuit au point de livraison, centralement financé — comment le NHS regarde 60 ans après sa naissance? Dans les cinq prochains articles, j’examinerai comment ses principes fondateurs se sont comportés. Dans cet article, je regarde comment le rêve socialiste a commencé à être rêvé.

You may also like...